En mémoire de Christophe (contre la maladie de Creutzfeldt Jakob)

Que son combat ne tombe pas dans l’oubli

ACCUEIL

L’avocat général a pris sa décision, il ne formera pas de pourvoi en Cassation. La Justice a tranché. C’est terminé … 

Et vous qu’en pensez-vous ?

 

L’arrêt est tombé, 120 morts mais aucun responsable, ils sont tous innocents !

Comment pouvons accepter ça ? Je n’arrive toujours pas à y croire. Le cauchemar continue. Quand va t’il s’arrêter ? Quand les victimes pourront-elles reposer en paix ?

Ce drame m’a fait perdre toute confiance en la médecine. Aujourd’hui je viens de perdre toute confiance en notre justice.

Suis-je naïve de penser que toute personne qui commet une faute grave doit en assumer les conséquences. Ils sont responsables de la mort de 120 jeunes mais ils n’ont aucune sanction. Ils se sont enrichit en jouant avec la vie des enfants qui leur faisaient confiance. Ils ont eu la chance de vieillir auprès de leurs enfants pendant que ceux qu’ils avaient empoisonnés mourraient en laissant un grand vide dans le coeur de ceux qui les entouraient.

Dans son arrêt le Président reconnait à plusieurs reprises qu’ils ont commis des fautes MAIS … TOUTEFOIS … Il leur trouve toujours de bonnes excuses.

Pourquoi notre justice s’acharne t’elle à protéger les mauvaises personnes. Celles qui tuent valent-elles mieux que leurs victimes ?

Je ne comprends pas. Je suis anéantie par tant d’injustice. Un nouveau poignard en plein coeur.

Dans quel monde grandissent nos enfants ?

Qu’allons-nous faire ? Cassation ou pas cassation ? Continuer ou abandonner ? Je ne sais pas, je ne sais plus …

Estelle

 

 

 

  Mon témoignage après le rendu du jugement de première instance.

ACCUEIL

 http://www.dailymotion.com/video/x94spx_temoignage-destelle-defausse_news

——————————————————

christophejournal.jpg

Voilà, le verdict est tombé. Trois minutes trente pour terminer 17 ans de procédure. Trois minutes trente pour nous achever et refaire remonter à la surface tant de douleur. Trois minutes trente pour nous anéantir. Mais nous ne lâcherons rien. Nous ne nous laisserons pas abattre. Cette nouvelle épreuve nous rendra encore plus forts et plus déterminés que jamais. La justice n’a même pas pris la peine de nous expliquer oralement, devant toutes les victimes présentes le motif de sa décision.

J’aurai bien aimé entendre comment le tribunal justifie que les laboratoires industriels qui fabriquaient cette même hormone de croissance, à la même époque, dans le même état des connaissances, ne déplorent aucune victime alors que Pasteur, France Hypophyse et la Pharmacie Centrale ont 117 morts sur leurs consciences !

Pour le tribunal, le prélèvement d’hypophyses sur des cadavres malades neurologiquement n’est pas une faute caractérisée. Pour le tribunal, le mélange de lots contaminés avec des lots sein n’est pas une faute caractérisée. Pour le tribunal, la distribution de lots contaminés en toute connaissance de cause n’est pas une faute caractérisée… Je pense que le tribunal devrait retourner sur les bancs de la Fac pour réapprendre ce qu’est une faute caractérisée.

Hier, j’étais au tapis, KO car j’avais, à tort, confiance en la justice. Je ne m’attendais pas à une relaxe pur et simple. Mais aujourd’hui, grâce à tous vos témoignages de soutien, je reviens plus forte. Tous ensemble nous allons nous battre encore et encore. Nous ne lâcherons rien ! Ce sera long, mais nous n’abandonnerons pas. Il joue sur le temps, il attend peut-être qu’ils meurent tous les un après les autres pour que l’affaire s’éteigne d’elle-même mais nous nous bâterons pour que cela aille plus vite.

Créons une chaîne humaine des victimes, de leurs familles, de leurs amis et de tous ceux qui nous soutiennent pour que cela se sache, cette affaire ne doit pas être enterrée. Plus nous serons nombreux, plus nous seront forts. Parlez-en autour de vous, dans vos journaux locaux mais aussi par vos témoignages sur ce blog. Faisons du bruit pour que plus jamais ça ! TOUS ENSEMBLE UNIS

MERCI POUR TOUS VOS MESSAGES DE SOUTIEN QUI ME VONT DROIT AU COEUR ET ME RENDENT PLUS FORTE

 ________________________________________________

 

L’ombre de Jakob (Creutzfeldt jakob) Editions velours

9782351670255

 ________________________________________________________

Merci de votre intérêt pour notre cause et de faire en sorte que le combat de Christophe et de toutes  les victimes ne tombe pas dans l’oubli.

 

 

______________________________________________________________________________ 

Mode d’emploi :

Pensez à cliquer sur les petites flèches « suivant » ou « précédent » tout en bas à gauche de la page pour voir tous les articles du thème choisi.

Pensez à cliquer sur le chiffre (qui correspond au nombre de commentaires enregistrés) placé à coté de « commentaires » pour accéder à tous les commentaires qui s’afficheront en bas de la page choisie.

 

32 commentaires »

1 2
  1. tiefenbach dit :

    chere estelle,j’ai perdue mon frere en 1996 ,il avait 29ans pas eu le temps d’en avoir 30 et de faire une famille,pour ma part j’attend le proces avec impatience,car je suis en suspicion de creuztfel jacob,j’ ai 37ans et je ne vois pas d’avenir ,je n’ai pas d’enfants car la peur de cette maladie tous les jours je me bat pour ne pas tomber le moindre tremblement trou de memoire et cses la panique ,mon endocrimologue me ment,mais je vie quand meme,j’ai pas le choix vivre c’est qu’aurait voulue mon frere, mais vivre avec une epee d’amoclese c’est pas facile ,mon ami accepte tres bien ce probleme,voila j’espere que tu repondras ;car tu es aser ar la meri de m’ecouter christelle

    Réponse d’Estelle le 11/01/2008 21:25

    Bonsoir Christelle,

    Je suis désolée d’apprendre votre histoire. Je pense comprendre votre peur car mon mari avait la même depuis 1992. Malgré tout, il a décidé de vivre. Nous nous sommes rencontrés en 1995. Il est décédé en 2005. Nous avons vécu 10 ans ensemble. 10 merveilleuses années. Nous avons réalisé tous nos rêves et vécu à 100 %. Je vous raconte cela, car je sais qu’il doit être terrible de vivre avec cette épée de Damoclès au dessus de sa tête. Mais, vous devez profiter de chaque jour, de chaque instant pour n’avoir aucun regret, pour vous, votre ami, vos proches. Je sais, c’est facile à dire mais pas à faire surtout que vous avez perdu votre frère de cette terrible maladie. Peut-être n’avez vous pas été contaminée. Je pense qu’il serait plus facile à vivre en pensant que vous y avez sans doute échappé. Cette épreuve m’a appris à profiter de chaque jour au maximum, d’aimer la vie pour n’avoir aucun regret. Je ne sais pas ce que demain sera fait. Tout peut arriver mais on ne vit plus quand on ne pense qu’à la mort. Certe, elle arrivera un jour, le plus tard possible mais au moins, quand elle arrivera, je n’aurai pas de regret. Il est dure de continuer à vivre sans Christophe. Mais, je sais qu’il est là, près de moi et de notre fils. Il aimait la vie et souhaiterai que je continue à vivre pour lui. Je ne connaissais pas votre frère mais je suis sure qu’il souhaite que vous viviez pour lui. Je sais que vivre avec cette peur n’est pas facile mais essayez de l’oublier de profiter de tout ce que la vie vous offre. Je vous souhaite beaucoup de courage. Vous avez la chance d’avoir un ami qui vous entoure de tout son amour. Nous nous croiserons sans doute au procés.

    Amicalement,

    Estelle

  2. Marianna dit :

    Bonjour à vous,

    Je me joins à Estelle pour te souhaiter beaucoup de courage Christelle.

    J’ai perdu mon frère le 2 mars 2000 pour les mêmes raisons, c’était le jour de son anniversaire… ça a fait tout drôle…Une naissance et une mort le même jour. On croit « rêver » et on se dit ce frère a-til bien existé ? A-t-til bien profité de sa vie ?
    Tiens, Christelle nouvelle devise pour toi : « chaque jour, tu dois te faire un petit plaisir » (téléphoner à une ancienne amie, manger quelque chose que tu aimes…)

    Chère Estelle,
    On s’est déjà rencontré, on fait partie de la même association de victimes de la MCJ, avec cette extraordinaire femme JG à sa tête, d’une générosité incroyable et d’une force qui nous a tous à un moment donné portée à bout de bras.
    Pourras-tu rester au déjeuner de mercredi 6 fev. ?
    Je dois encore m’organiser avec mon travail.

    Amicalement,

    Marianna

    Réponse d’Estelle le 31/01/2008 à 15h40

    Bonjour Marianna,

    Je te remercie pour ton message. Oui je resterai au déjeuner.

    Amicalement,

    Estelle

  3. kikha dit :

    Bonjour

    je me sens concernée par ce problème !!!

    Atteinte du syndrome de turner on a du m’injecter des hormones de croissance entre 1986 et 1994…

    D’après l’hôpital TROUSSEAU qui m’a traité à l’époque, (et d’après eux mon dossier étant archive depuis) j’aurais été traité avec des hormones de croissance synthétiques !

    Ceci étant, je me dis que je ne suis pas à l’abri quand même et qu’il se peut que ces hormones synthétiques comme ils disent puisse déclencher une autre terrible maladie que celle que l’on connait déjà (CJ).

    bref, sachez que je suis de tout coeur avec vous et je me joins à votre combat…

    Courage !

    Réponse d’Estelle le 04/02/2008 à 15h08 :

    Bonjour Kikha,

    Je vous remercie infiniment pour votre soutien.

    Carpe Diem, on ne sait pas de quoi demain sera fait … Même si cela n’est pas facile, évitez de trop penser à ce genre de chose. Avec cette expérience, j’ai perdu la confiance que j’avais en la médecine. Toutefois, mieux vaut éviter d’avoir peur de l’avenir, je préfére profiter du jour présent.

    Amicalement,

    Estelle

  4. Baziz fadila dit :

    Salut Estelle,
    j’espere que tu me remets, j’ai été émue de voir la photo de ton mari sur ton site, je me souviens de ce jour à la salpétrière où je vous ai rencontré. jeannette m’avait mis en rapport avec vous, tous ces souvenirs.., et ce jour difficile à l’hopital, l’angoisse dans tes yeux, je n’oublierai pas . Enfin on arrive à ce procès, on va tous le vivre avec dignité et courage tous ensemble, je te dis à demain.
    Bon courage. Fadila

    Réponse d’Estelle le 05 février 2008 à 22h18 :

    Bonsoir Fadila,

    Oui, je me rappelle très bien de toi et de ton soutien dans un moment très difficile.

    Merci beaucoup

    A demain

    Estelle

  5. Olivier dit :

    PS : je préfère garder l’anonymat.

    J’ai été traité à l’hormone de croissance de 1976 à 198X.
    J’écris 198X car je ne sais pas quand s’est terminé le traitement. C’est bien le problème ! Comment retrouver la trace 25 ans après des lots et de leur provenance. A t-on le droit de demander ces infos à la sécurité sociale ? aux CPAM ? y a t-il presciption ? Ces organismes tentent-ils de se couvrir eux-mêmes ??
    Merci d’avancer Estelle.
    Olivier de Nanterre

    Réponse d’Estelle le 05 février 2008 à 22h21 :

    Bonsoir Olivier,

    Je suis bien incapable de répondre à tes questions. Toutefois, je te conseille de te rapprocher de Jeanne Goerrian (tu trouveras ses coordonnées dans la partie consacrée à l’association). Peut-être pourra t’elle t’apporter quelques réponses.

    Je suis vraiment désolée de ne pas pouvoir t’aider plus.

    Je te souhaite beaucoup de courage.

    Amicalement,

    Estelle

  6. coco dit :

    Estelle,
    Je suis de tout coeur avec toi. Aux personnes qui souhaitent en savoir plus sur le procès, n’hésitez pas à aller sur le journal d’une partie civile… regardez sur la droite de la page d’accueil , je pense que la majorité est allée et ira au procès … moi n’y allant pas car je ne vis pas ce que vous vivez, cela me permet de suivre ce quil se dit… je suis de tout coeur avec vous, meme si je ne peux pas imaginer ce que vous vivez… En tout cas estelle, je suis la si tu as besoin et encore n hésitez pas à lire son livre… Merci estelle de nous faire part de tes ressentiments grace à ce blog, et à ton journal d’une partie civile… Bon courage pour la suite… je pense fort à toi, ta famille, ton loulou et à toutes les personnes qui ont vécu la même histoire difficile et douloureuse.

  7. barozzi dit :

    bonjour Estelle
    je vous écris,je ne suis pas une pro des blog d’ailleurs c’est la premiere fois que je cherche a en savoir plus avec les personnes qui ont suivi un traitement à l’hormone de croissance .mon mari a été traiter pendant 6 ans,voila 18 ans que je nous sommes ensemble nous avons la chance d’avoir 3 enfants malheureusement les symptomes sont présents depuis plusieurs longs mois (crise de tremblement perte de la mémoire enervement soudain et chute)j’ai tres peur de ce qui nous attends surtout pour nos filles qui ne sont pas au courant. Pour le moment nous n’attendons qu’une seule chose c’est la fin de ce procès malheureusement cela ne fera rien de plus mais le stress tous les jours se fait sentir,on nous a contacter pour se porter parti civile pour le moment nous ne pouvons nous déplacer sur paris alors je vous souhaite bon courage et je suis de tout coeur avec vous et tout ce qui sont dans la meme situation que nous
    amicalement
    cécile

    Réponse d’Estelle le 11/02/2008 à 13h46 :

    Bonjour Cécile,

    Comme je vous comprends et ressens ce que vous pouvez ressentir. Je suis passée par là et je sais que c’est très difficile à vivre, et le mot est bien faible.

    Moi même j’ai un petit garçon, qui était agé de 1 an quand la maladie de son pére s’est déclarée. Nous avons décidé de ne rien lui cacher. Il a participé, à son niveau, à toute la maladie. Bien entendu, je le préservais, je ne lui racontais pas tout. Mais je pense que pour lui, il ne fallait pas le mettre à l’écart, car c’est dur à vivre. Malgrè son jeune age, je pense qu’il comprenait. Aujourd’hui, je lui parle avec des mots simples du procès. Il est entourré de tout mon amour et celui de sa famille. Il semble équilibré et j’espére le restera.

    Je vous souhaite beaucoup de courage. Je vous conseille de prendre contact, si cela n’est déjà fait, avec l’association des Victimes de l’Hormone de Croissance et plus particuliérement de Madame Goerrian qui m’a énormément aidée pendant le maladie de Christophe. C’est une femme exceptionnelle et une grande association.

    Amicalement,

    Estelle

  8. simon thomasset dit :

    Bonjour. Courage, on pense à vous…On suit tout ça.

    Nous, moi, c’est le staphylocoque doré multirésistant, celui qui habite à l’hopital…qui nous préoccupe depuis 10 ans. Je m’occupe de Zouc, la comédienne gravement handicapée depuis son passage au CCML marie lannelongue Le Plessis Robinson. Même parcours d’enfer, rien de reconnu, pas un centime d’indemnisation…Je prépare tout pour la grève de la faim…enfin si j’y arrive.
    Tout ça je connais trop bien…hélas. Tenez bon. on pense les uns aux autres…S.

    Réponse d’Estelle le 13/02/2008 à 8h25 :

    Merci pour votre soutien et vous souhaite à mon tour beaucoup de courage dans votre combat.

    Estelle

  9. Mazelin Maryline dit :

    Bonjour Estelle, j’ai vu Monique ce matin au pain et on a parlé du procés, j’espère qu’ils vont payer pour le mal qu’ils ont fait. Je suis d’accord avec tout ce que vous écrivez dans votre livre, j’ai eu beaucoup de mal à le lire (tellemnt je pleurais). Quand je téléphonais chez vous pour parler à Monique et avoir des nouvelles de Christophe, elle me racontait l’évolution de son état et quand j’ai lu votre livre je pensais l’avoir déjà lu car je savais ce qui allait se passer à certains paragraphes. J’espère de tout coeur qu’Alexis va bien et que la fin de ce procés vous aidera à surmonter tout ce que vous avez enduré.
    Une ancienne collègue et amie de Monique et de la famille.
    BON COURAGE POUR LA SUITE. MARYLINE

    Réponse d’Estelle le 20/02/2008 à 14h58

    Bonjour Maryline,

    Je vous remercie pour votre message de soutien qui me va droit au coeur.

    Estelle

  10. ANNIE PORTEU-BECKER dit :

    Bonjour Estelle, On ne se connaît pas mais si je vous dis que dans les années 50, j’habitais avec mes parents juste au-dessus de la famille Défausse… J’ai lu votre livre hier soir, d’une seule traite, avec bien souvent des larmes… Je vous admire d’avoir eu ce courage de raconter votre histoire et celle de Christophe. En vous lisant, on découvre ce qu’est réellement cette maladie, l’isolement des familles, leur combat, le manque de compétences et d’humanité de certains services et bien sûr cette abominable histoire des hormones de croissance… J’espère qu’il va y avoir réparation, condamnation… bien sûr cela ne vous redonnera ni votre Christophe ni un papa à votre petit mais au moins que Justice soit faite. Peut-être qu’un jour nous pourrons nous rencontrer, il me semble que vous n’habitez pas très loin de chez notre fille. Vous pouvez me contacter par mon email car si vous êtes d’accord, je mettrai un lien de votre blog sur ma page perso. Afin que tout le monde sache… Bon courage Estelle. Je vous embrasse bien amicalement. Annie

    Réponse d’Estelle le 28/02/2008 à 20:32

    Bonsoir Annie,

    Je vous remercie infiniment pour votre soutien surtout en ce moment cela fait un bien fou. Le procés n’est pas facile et Christophe me manque ou devrais-je dire nous manque un peu plus chaque jour.

    Encore une fois merci et j’en profite pour remercier toutes les personnes qui nous soutiennent par leurs actes, par leurs pensées, par amitié. Merci, Merci, Merci

    Je vous remercie de mettre un lien de mon blog sur votre page perso, c’est ces petits gestes mais grâce à vous, nous avançons un peu plus loin. Petit à petit une chaîne humaine se forme permettant de faire connaître notre combat et montrant le vrai visage de ces hommes cupides et venaux.

    Merci beaucoup, cela me touche beaucoup, cela fait chaud au coeur.

    Continuons cette chaîne qui je l’espére ne s’arrêtera pas. Passez le message …

    Amicalement,

    Estelle

  11. ANNIE PORTEU-BECKER dit :

    Bonjour Estelle, Je mets de suite votre lien sur ma page perso en espérant que de nombreux clics vous suivent et vous soutiennent. Je me permets de vous embrasser bien affectueusement. Annie

  12. jeannine dit :

    bonjour Estelle
    Je ne serai pas présente aux audiences de cette semaine mais je penserai à vous tous en espérant que les témoins seront de notre côté. Moi je ne pourrai jamais leur pardonner d’avoir tuer mon fils unique.
    A bientot.

  13. RIBERA Séverine dit :

    /Bonjour Estelle,

    J’ai travaillé de 2001 à 2004 chez Arius au service comptabilité. Je ne sais pas si tu te souviens de moi, je faisais les relances des clients insolvables.. mais cessons de parler de moi. J’ai été trés emue d’apprendre que tu avais perdu ton mari à cause de cette maladie et sache que tu peux compter sur mon soutien et mon amitié. Je sais que cette épreuve doit être difficile pour toi et ton bon choux. Si tu me le permets, j’aimerais mettre ton lien sur mon blog afin que d’autres personnes puissent connaître cette maladie, qui malheureusement est peu connue..

    Amicalement,
    Séverine

    Réponse d’Estelle le 19/03/2008 à 8h09

    Bonjour Séverine,

    Je me souviens très bien de toi et suis contente d’avoir de tes nouvelles. Je te remercie pour ton message qui me touche beaucoup. Je te remercie également de mettre un lien sur ton blog car il est très important pour moi et pour toutes les victimes qu’un maximum de personnes puissent connaître notre cause.

    Je suis très heureuse de reprendre contact avec toi.

    Merci beaucoup

    Estelle

  14. Marssot dit :

    Je suis de tout coeur avec vous !
    De voir des messages tel que ceux qui sont affichés ici est une belle grosse CLAQUE de la vie ! J’ai un profond respect pour votre courage, vous etes des gens fantastiques.

    Je vous promets qu’apres etre venu sur ce blog je n’oserai plus me plaindre … je me dis que sans maladie à la maison ma vie est un compte de fée et que des milliers de gens comme vous ne demanderai que ca pour vivre libre et sereinement.

    Je vous fais part de mon immense respect et je vous souhaite des aujourd’hui tt le bonheur du monde .

    Et que justice soit faite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Réponse d’Estelle le 26/03/2008 à 19h44 :

    Merci infiniment pour votre message de soutien qui fait chaud au coeur. J’espére que nombreuses personnes viendront sur ce blog et comprendront ainsi notre combat et notre souffrance. Le véritable visage des accusés sera à lors mis au grand jour.

    Merci beaucoup

    Estelle

  15. ANDREE POUZIN dit :

    Bonjour Estelle, j’espère que vous allez mieux, et que le repos vous fait du bien. La semaine est finie,… une de repos nous permettra de décompresser…Mais comment allons nous réagir….a bientot…amicales pensées et sans oublier Alexis

    Réponse d’Estelle le 20/04/2008 à 19h00 :

    Bonjour,

    Je vous remercie pour votre petit mot. La coupure fait du bien, je pense que j’en avais besoin même si je ne m’en rendais pas compte.

    A bientôt

    Estelle

  16. Jeanne Goerrian dit :

    Bonjour Estelle,
    Aujourd’hui c’est moi qui décide de vous envoyer ce petit mot pour vous dire à mon tour MERCI, merci pour tout le soutien que vous m’apportez tous, et en particulier Estelle, sans vous tous RIEN n’aurait été possible. Mais le fin du porcès n’est pas une fin pour nous. Cette grande famille que nous avons créée va aller plus loin , resseré les liens, aider chacun d’entr enous à se reconstruire après cette catastrophe sanitaire .
    Merci à tous ceux qui vous soutiennent sur votre blog. Je n’ai pas oublié Christelle que je vais rappeler, qu’elle m’excuse, j’ai été un peu débordée pendant le procès.
    Amités à tous
    Jeanne Goerrian

  17. aurore dit :

    bonjour estelle jme presente je mappelle aurore je vous ecrit pour connaitre d autre personne que mme goerrian a qui je remercie infiniment d avoir ecrit ainsi votre livre qui ma vraiment toucher jai cru que j etais toute seule a vivre cette catastrophe j aimerai me mettre en contact avec vous pour ne pas me sentir toute seule
    je vie actuellement avec mes trois enfants qui n est pas la vie rose de tout les jour a cause de c personne jai un enfant handicaper a 22 ans c est vraiment pas une vie il mon plus ke detruit je tien pour mes enfants car eu il n on rien demander jespere avoir de vos nouvelle bientot et un gros bisous a votre fils ainsi qu a vous merci d avoir prit quelques minutes de votre temps a lire mon message
    Amicalement

    Réponse d’Estelle le 05/06/2008 à 10h55 :

    Bonjour Aurore,

    Je suis heureuse de faire votre connaissance et vous remercie pour votre confiance. Je vous adresse un petit mot sur votre mail perso. Je sais que se retrouver seule avec des enfants n’est pas facile. Je vous souhaite beaucoup de courage même si je suis sure que vos enfants vous donnent la force de continuer à vivre mais aussi en mémoire de votre mari.

    Amicalement

    Estelle

  18. POUZIN Andrée dit :

    Bonjour Estelle.
    La vie reprend son cours difficilement, il doit en etre de meme pour vous. Il reste l’attente qui sera bien longue….mais il y a aussi la rencontre depersonnes qui sont devenus des amis au cours de ces longs mois… Je pense souvent à vous et au petit Alexis…et à cette grande famille qu’est devenu l’AVHC,entrainé que nous sommes tous par Jeannette.
    Amicales pensées

  19. longeaux dit :

    bonjourk,j’ai lu votre livre et cela ma fortement ému je c ke c une histoire vrai car ma mère(et moi)est de la famille de Christophe.C la cousine de Christophe donc moi je suis son petit cousin et vous ma petite cousine on ne peut pas dire que vous ayer connu ke le boneur mais je c ke vous l’avait connu. p.s:bonjour a Alexis.

    Réponse d’Estelle le 15/10/2008 à 12h18 :

    Bonjour Quentin, je vous remercie pour votre message et suis ravie de faire votre connaissance. Il est exact que je n’ai pas connu que le bonheur mais j’ai eu la grande chance de le connaitre et d’en profiter un maximum. Aujourd’hui, je le connais encore grace à mon fils qui fait ma grande joie même si une partie de moi est morte avec Christophe.

    Amicalement,

    Estelle

  20. wwwconv dit :

    Madame,
    En lisant votre ce matin dans le journal, j’ai eu un pincement au coeur. Je ne sais pas s’il est bon de vous dire  »meilleurs voeux » si que votre souhait soit exaucé qu’enfin l’esprit de votre mari soit enfin reconnu. Je pense à votre souffrance à celle de votre fils. Je souffre neuroleptiquement  »faiblement comparé à lui », et je vois ce qu’il a enduré. Par un problème de croissance, problème de jeune (j’ai des enfants) une vie ne tient plus qu’à un fil (usé !). Je vous souhaite beaucoup de courage à vous, à votre fils au reste de votre famille. Les mots me manquent. Ma pensée est avec vous. Ce petit mot représente un geste de solidarité (le mot est faible !!). Bon courage.

    Réponse d’Estelle le 14/01/2008 à 8h47 :

    Merci beaucoup pour votre gentil mot. Je vous souhaite également beaucoup de courage pour vivre au mieux vos problèmes neurologiques.
    Amicalement
    Estelle

1 2

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

La Fontaine de Maintenon |
High-TecK™ |
jean's blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Agrocarburants, un réel inv...
| Un pékin dans la ville
| Salles la Source - le lien -